Meilleures mains de départ au poker

Apprenez comment tirer le meilleur parti des mains de départ au Texas Hold’em.

 mains de départ au pokerL’obtention des cartes fermées au Texas Hold’em est le point de départ de toute l’action. Dès que vous voyez vos cartes, vous devez agir rapidement et en tirer le meilleur parti.

Bien qu’il y ait de nombreux éléments auxquels vous devez prêter attention, notamment vos adversaires, la taille de votre tapis, votre position et le niveau du tournoi, il y a quelques éléments essentiels qui peuvent s’appliquer à chaque main de départ.

C’est pourquoi j’ai décidé de créer une petite fiche de conseils qui vous aidera à agir dans la bonne direction dès le début de la main.

Faisons un rapide tour d’horizon des choses que vous allez apprendre dans cet article :

Que sont les mains de départ au Texas Hold’em ?

Lorsqu’une main au Texas Hold’em commence, chaque joueur reçoit du croupier deux cartes cachées qu’il est le seul à pouvoir voir. Ces cartes sont ensuite combinées aux cartes communes qui sont révélées après chaque tour d’enchères.

Toutefois, avant de pouvoir constituer une main de poker valide en utilisant les cartes communes, vous devez prendre part au tour d’enchères pré-flop. En fait, vous devez décider de ce que vous allez faire en vous basant uniquement sur vos deux cartes fermées.

Ce n’est pas une tâche facile, mais elle peut être facilitée si vous suivez les conseils donnés dans cet article.

Le poker, c’est une question de chances

Avant de parler des mains individuelles, je voudrais faire une brève remarque sur le poker.

Bien que le Texas Hold’em, ainsi que de nombreuses autres variantes du poker, soit un jeu d’adresse, beaucoup de gens ne nient pas l’élément de chance qui est présent. Cependant, connaître vos chances à tout moment de la partie est quelque chose qui peut vous aider de manière significative lorsqu’il s’agit de choisir vos actions.

C’est pourquoi je vais parler des chances et des probabilités pour chaque main et vous dire comment elles peuvent vous affecter, vous et les autres joueurs, au cours d’une même main de poker.

Jouer en position – Comment votre position à la table affecte votre résultat

La position est un élément auquel vous devez absolument prêter attention lors du tour d’enchères pré-flop. Les joueurs de poker divisent généralement les positions en trois catégories principales : les positions précoces, moyennes et tardives.

Les joueurs qui sont les premiers à agir sont dits en position “précoce“. Ceux qui agissent en dernier sont en position “tardive“. Naturellement, ceux qui sont en position tardive ont généralement un certain avantage car ils peuvent prendre leur décision après avoir vu ce que les autres joueurs ont décidé.

Ceci est extrêmement important pour la main de départ. Bien que certaines mains puissent être jouables lorsque vous êtes en position tardive, elles doivent être écartées de l’équation en position initiale.

Paires – Que faire lorsque vous recevez une paire en main de départ ?

Puisque les joueurs ne reçoivent que deux cartes fermées au Texas Hold’em, la paire est la meilleure chose que vous puissiez obtenir. Cependant, vous devez garder à l’esprit que même si les choses semblent bonnes avant le flop, tout peut changer après la révélation des cartes du flop.

La règle générale est que vous devriez obtenir de l’argent dans le pot si votre paire s’améliore au flop. Cependant, il y a une chose que vous devez savoir – certaines paires sont meilleures que d’autres. Par conséquent, examinons les paires de cartes individuelles comme mains de départ.

Paire d’As

As dans la poche. Les balles. Les fusées de poche. Les amoureux de la poche ont été assez créatifs lorsqu’il s’est agi de nommer une paire d’as, car elle est la bienvenue au poker. En fait, la meilleure combinaison de cartes fermées que vous pouvez recevoir est une paire d’as.

Statistiquement parlant, vous ne pouvez les obtenir qu’une fois toutes les 221 mains, ce qui signifie que vous devez immédiatement commencer à travailler pour maximiser leur valeur. En d’autres termes, le joueur le plus passif du monde ferait une relance pré-flop avec les balles dans sa main.

Paire d’as post-flop

Bien que vous ne puissiez pas obtenir une meilleure main qu’une paire d’as, cela pourrait changer beaucoup une fois que les trois cartes initiales sont révélées sur le flop. En général, si vous n’améliorez pas votre main, assurez-vous simplement de ne pas vous empiler sur des paires ou des sets insignifiants.

La bonne chose avec les as est qu’ils sont la carte la plus haute au poker. Par conséquent, il y a littéralement 0 % de chances d’obtenir une surcarte au flop.

Paire de rois

Après la paire d’as, la paire de rois est la deuxième meilleure main de départ au poker. Certains joueurs très passifs et serrés peuvent se coucher sur les “cowboys” populaires s’ils sont en position tardive et en conclure que c’est la meilleure chose à faire. Cependant, cela n’arrive pas souvent, et la chose la plus logique à faire est de relancer le pot avant le flop.

Rois de poche post-flop

La seule chose que vous ne voulez pas trouver sur le flop est un as, car cela augmente considérablement les chances que quelqu’un d’autre crée une paire d’as. Cependant, si vous avez une surpaire, alors n’hésitez pas à ajouter plus de jetons au pot et à tirer le meilleur parti de votre main.

La probabilité d’obtenir une surcarte (dans ce cas un as) lorsque vous détenez KK est d’environ 23%.

Dames ou valets de poche

QQ ou JJ dans votre poche devrait également signifier que vous devez absolument jouer votre main dans n’importe quelle position. Pourtant, ces deux paires sont plutôt pliables dans de nombreuses situations, surtout si vous êtes en position tardive et que vous voyez d’autres joueurs faire une re-relance. Si vous décidez de suivre dans cette situation, vous pourriez avoir des problèmes par la suite.

QQ ou JJ post-flop

S’il y a eu beaucoup de re-relance au pré-flop, vous ne devriez continuer à miser sur le flop que si vous améliorez votre main. Dans ce cas, il est important de garder un œil sur vos adversaires pour voir s’ils montrent des signes de faiblesse et d’agir en conséquence, même si vous n’améliorez pas votre main au flop.

Paires inférieures aux valets

Obtenir TT, 99, 88 ou 77 comme cartes fermées est considéré comme jouable dans toutes les positions. En revanche, il est conseillé de jouer 66 et 55 uniquement si vous êtes en position moyenne ou tardive. Enfin, 44, 33 et 22 ne doivent être considérées que si vous êtes en position tardive.

Pourtant, c’est quelque chose que vous ne devriez pas prendre pour acquis. Toutes les mains qui sont inférieures à une paire de valets ne font pas face à des relances ou des re-relances, surtout si vous êtes en position tardive. Cependant, vous devez toujours être prudent lorsque vous relancez des paris.

Post-flop avec des paires inférieures à des valets

Si vous ne parvenez pas à toucher un set lorsque les cartes du flop sont sur la table, vous devriez envisager de vous coucher. Plus votre paire est faible, plus il y a de chances que quelqu’un d’autre ait déjà réussi à former une paire supérieure à la vôtre.

Chances de faire face à une surcarte

L’idée principale des paires est de s’assurer qu’il y a un minimum de chances que vos adversaires obtiennent une paire supérieure. Cependant, plus votre paire de départ est faible, plus il y a de chances qu’il y ait une carte supérieure sur le flop.

Selon le Hold’em Odds Book de Mike Petriv, voici les probabilités pour chaque paire que vous pouvez avoir comme cartes de poche.

  • KK – 23
  • QQ – 43
  • JJ – 59
  • TT – 71
  • 99 – 81%
  • 88 – 88%
  • 77 – 93%
  • 66 – 97%
  • 55 – 99%
  • 44 – 99.7%
  • 33 – 99.9%

Mains Top-Pair – Que sont-elles et comment les jouer ?

Chaque fois que vous recevez une paire de cartes et que vous recevez deux cartes différentes mais de rang élevé, vous êtes dans une bonne position. En gros, si vous recevez, par exemple, un as et un roi, vous êtes dans une bonne position de départ pour dicter la main.

Ces mains sont souvent appelées mains ” top-pair “, car vous avez la possibilité de créer une top-pair sur le flop avec l’une d’entre elles.

Pendant ces mains, l’objectif de chaque joueur est de piéger les joueurs perdants pour qu’ils augmentent le pot afin de réaliser un énorme profit. De plus, les mains de top-pair peuvent s’avérer utiles lorsque vous avez une position et que personne n’a relancé avant vous.

D’un autre côté, la règle acceptée par de nombreux joueurs de poker est que vous ne devez pas suivre une relance si vous avez une paire supérieure, car cela conduit généralement à la perte d’une quantité importante d’argent réel.

Les connecteurs assortis et les one-gappers assortis – une occasion à ne pas manquer

Ce que beaucoup de nouveaux venus dans le monde du poker négligent complètement, ce sont les combinaisons de cartes. Celles-ci peuvent être bénéfiques pour créer une couleur ou une quinte (ou même une quinte flush, si vous êtes vraiment chanceux).

Les connecteurs assortis sont fondamentalement de la même couleur et sont généralement classés de manière assez proche. Par exemple, 9 ♣ et 10 ♣ sont les deux cartes qui peuvent devenir très lucratives si vous parvenez à les connecter avec trois autres cartes de la même couleur ou trois cartes qui peuvent vous aider à compléter une quinte.

Les one-gappers de la même couleur peuvent être des cartes comme 10 ♠ et Q ♠, ce qui signifie qu’il y a un vide entre elles qui peut être comblé par un J ♠, si vous avez de la chance.

Le fait est que ces mains sont excellentes, mais vous devez tenir compte du fait qu’elles sont également risquées, car on ne touche pas souvent des quintes ou des couleurs.

En fait, si vous êtes en position précoce, le mieux que vous puissiez faire est de coucher vos cartes et d’attendre la prochaine main. D’un autre côté, les positions moyennes/finales sont plus appropriées et vous permettront de relancer si vous vous sentez chanceux.

Les one-gappers post-flop

Une fois que les cartes du flop sont visibles, assurez-vous d’analyser soigneusement votre main. Le mieux que vous puissiez faire est d’obtenir immédiatement une couleur ou une quinte, mais les chances de réussite ne sont pas très grandes.

En revanche, il est tout à fait possible d’obtenir une paire ou un tirage, et vous devez considérer que votre main est bonne si cela se produit.

Un tirage au poker, c’est lorsqu’un joueur a besoin d’une carte pour compléter sa main. Par exemple, si vous avez 9 ♣ et 10 ♣ dans votre poche et que vous tombez sur 2 ♣, 5 ♣ et 6 ♦, vous avez essentiellement un tirage – quatre cartes de la même couleur. Cependant, pour créer une main de poker valide, vous avez besoin de cinq cartes de la même couleur. Heureusement, vous avez deux autres chances d’en obtenir une au tournant ou à la rivière.

En fin de compte, jouer des one-gappers est toujours un peu plus risqué que de jouer des paires élevées. Cependant, de nombreux professionnels s’accordent à dire que ce type de main est idéal pour jouer de gros pots avec un investissement minimal.

As assortis – Gros pots pour un petit investissement

Les as assortis sont des mains dans lesquelles vous avez un as et une carte inférieure de la même couleur. Tout comme les connecteurs assortis, ces types de mains ne devraient pas vous amener à faire un gros investissement. Leur but est de prendre de gros pots sans investir trop. En d’autres termes, entrer dans une compétition de relance est la dernière chose dont vous avez besoin avec des as assortis ou des connecteurs assortis.

Faux amis – Mains qui semblent excellentes mais qui ne le sont pas

Parfois, les nouveaux joueurs pensent qu’ils sont sur la bonne voie après avoir relancé avec, disons, K ♥ et 10 ♣. Ces deux cartes sont hautes et peuvent sembler bonnes au premier abord. Cependant, elles ne sont pas adaptées et vont juste vous faire perdre de l’argent.

Quelle que soit la position, il n’est presque jamais sage de jouer ces mains, car les chances d’obtenir une main de valeur sur le flop sont plus faibles que d’habitude.

Faux amis post-flop

Si vous avez eu un bon pressentiment et que vous avez décidé de poursuivre avec la main au pré-flop, il y a une chance que vous n’ayez rien obtenu au flop. Même si vous faites une paire, ce devrait être au moins une paire d’as, de rois ou de dames.

Dans toutes les autres situations, la meilleure façon de s’en sortir est de se coucher tant qu’il est encore temps.

Réflexions finales

Les mains de départ ne vous disent peut-être pas grand-chose sur vos chances finales, mais elles sont certainement utiles lorsqu’il s’agit de créer votre stratégie pour la main. C’est le moment idéal pour analyser vos adversaires et en savoir plus sur eux, surtout si vous êtes en position tardive.

Cet article devrait vous aider à apprendre ce qu’il faut faire lorsque vous recevez une combinaison spécifique de cartes, mais vous ne devez pas considérer ces conseils comme définitifs.

Le poker, ce n’est pas des maths, c’est du jazz. C’est aux joueurs d’évaluer la situation à la table et de décider finalement de ce qu’ils doivent faire. Par conséquent, assurez-vous d’utiliser cet article comme guide initial et essayez d’improviser lorsque cela est nécessaire.

🥇 Top 3 casinos

Promotion Cresus
Promotion banzai slots

📰 Derniers articles